01-crane-humain-moule

Et voilà il est enfin là ! Après une première tentative qui n'avait pas abouti en raison d'un moule raté, voici un nouvel essai concluant.

Je parle du moulage d'un crâne humain ! Pour le premier essai l'histoire remonte déjà à quelques années, j'avais un peu bourriné sur le moule, si bien que les tirages étaient bofs... Alors on laissé passer du temps, on a encore perfectionné les théories, puis la pratique avec différents exercices, et enfin nous y sommes parvenus !! (Nous c'est moi et les "moi" du passé).

Pour faire un beau moule, il faut commencer par trouver un bon original. J'ai mon fournisseur et mentor de moulage pour cet étape.

Donc on prend un crâne humain (non je n'ai pas pris le crâne de mon initiateur), il s'agit d'une reproduction obtenu via internet, dont un moule et tirage ont déjà été fait. Je suis donc en possession de l'un des petits enfants de la première copie.

Ce qu'il faut c'est commencer par conceptualiser le moule, réfléchir à la manière dont placer les plans de joint sur le modèle, déterminer où mettre les clés, et penser à la manière dont le contre-moule viendra sur le moule sans l'emprisonner.

Il faut donc être patient et méthodique... ne possédant pas tout à fait ces compétences, j'ai plusieurs fois été légèrement agacé (ce que pourrais vous confirmer ma PACSouse ^^). Ok complètement énervé !!!

Mais je suis allé au bout du bordel cette fois !

Alors techniquement de quoi avons-nous besoin pour faire un joli moule :

- 1 kg de Plastiline dureté 50, même 2 kg c'est bien plus confortable.

- 1 sèche-cheveux (pas pour le crâne, il n'en a plus) mais pour ramollir la Plastiline c'est plus rapide que de malaxer.

- Du silicone RTV 181, en théorie 500 g me disait mon chef de moulage, moi j'ai quasi utilisé le kilo. Donc l'expérience permet d'économiser.

- De l'huile de silicone pour fluidifier et minimiser l'apparition des bulles.

- Du thixotrope pour mélanger au silicone, et faire en sorte qu'il ne dégouline pas partout.

- En option du colorant silicone histoire de voir les couches successives.

- De la vaseline pour isoler le silicone au niveau du plan de joint.

- De l'essence de térébenthine pour nettoyer.

- De la résine pour le tirage, la polyuréthane c'est parfait.

- Puis de la gomme laque et des pigments pour la patine.

Enfin il est possible de défoncer les orbites à la scie cloche pour y placer des ampoules ^^

 

Puis la suite de l'histoire en image, écrire c'est bien mais c'est un peu long...    

07-crane-humain-moule

08-crane-humain-moule 09-crane-humain-moule 10-crane-humain-moule 11-crane-humain-moule

 

12-crane-humain-moule

13-crane-humain-moule 14-crane-humain-moule 15-crane-humain-moule

16-crane-humain-moule 17-crane-humain-moule

 

18-crane-humain-moule

19-crane-humain-moule

 

Crane